Préparation pour gravir le Mont-Blanc


Préparation physique pour gravir le Mont-Blanc

Que ce soit par la voie normale ou par la traversée des 3 Monts, l'ascension du Mont-Blanc demande de pouvoir supporter un effort de longue durée, de 8 à 12 h. C'est souvent à la descente que les muscles des jambes se raidissent si l'entraînement n'a pas été suffisant.

Préparation physique

La préparation physique plusieurs semaines à l'avance peut se faire par des randonnées de difficultés progressives, si vous êtes dans un milieu de montagne. Il faut être capable d'effectuer un dénivelé de 1500 m aller et retour sans souffrir. En plaine, le vélo et la course à pied travaillent le souffle, mais rien ne vaut d'effectuer du dénivelé, à pied, en courant ou à vélo, pour travailler cuisses et fessiers. Effectuer 2 fois par semaine un tel effort de 3 h minimum, durant plusieurs mois, constituera déjà une préparation correcte.
Certaines personnes utilisent leur environnement, même urbain, avec efficacité en vue d'effectuer l'ascension du Mont-Blanc: un grand escalier (à Lyon, Paris) peut déjà constituer une bonne préparation. Dans le Nord, certains de nos participants utilisent les terrils, pour se fortifier les cuisses et même pratiquer le cramponnage... et ça marche ! On peut très bien s'entrainer sur un dénivelé de 100 m si celui-ci est répété. Certains parcours loin des montagnes sont ainsi connus pour être de bons entrainements: citons le sentier Batier au sud de Dijon, le circuit des 25 bosses en forêt de Fontainebleau, Les Calanques, etc.

Acclimatation

Si la préparation peut et doit se faire longtemps à l'avance, la résistance à l'altitude demande d'être acclimaté : 15 jours à l'avance, il faut donc monter progressivement en altitude (1500 à 3000 m) par des randonnées et séjours répétés. Une ascension préalable d'un sommet de 3500 m avec une nuit à plus de 2500 m est idéale en fin d'acclimatation, seulement quelques jours avant de tenter le Mont-Blanc.
Cette acclimatation est meilleure mais demande d'avoir du temps, ce qui fait parfois défaut. Une méthode plus brutale mais relativement efficace consiste à monter en altitude très peu de temps avant l'ascension, et d'y rester au moins 24 heures, pour donner une sorte de choc physiologique à l'organisme: après un court repos (un ou 2 jours maxi), la remontée en altitude sera en principe mieux tolérée. Dans ce cas il est bien de prévoir un refuge confortable, pas trop loin de remontées mécaniques, et de surveiller ses réactions car le mal aigu des montagnes (MAM) est possible. Les refuges de Cita di Mantova au Mont-Rose, de Torino, des Cosmiques dans le massif du Mont-Blanc avec des altitudes supérieures à 3300 m se prêtent bien à ce type de préparation.
Quelles que soient vos réactions à l'altitude, détendez-vous vous serez mieux oxygénés. Privilégiez le temps et une préparaton sérieuse à la prise de médicaments préventifs tels que Diamox ou Viagra qui pourraient fausser vos réactions.

Expérience alpine


Beaucoup tentent le Mont-Blanc sans expérience, et parfois le réussissent. C'est pourquoi ce sommet à la réputation d'être "facile". Pourtant les conditions de la montagne peuvent rendre certains passages très verglacés, et l'arête finale est aigue : une expérience des techniques d'alpinisme permet d'augmenter sa marge de sécurité et donc ses chances de réussite.L'ascension se fait en général l'été de juin à fin septembre, période d'ouverture des refuges. Suivant les conditions l'ascension peut encore être agréable en octobre.

Les stages organisés par les guides de haute-montagne permettent d'optimiser l'acclimatation, et surtout d'apporter un minimum de compétences techniques aux débutants. En général 3 jours de préparation finale sont nécessaires.

Ascensions avec guide dans le massif du Mont-Blanc

Initiation Mer de Glace

Initiation Mer de Glace

Le plus grand glacier français est facilement accessible grâce au train du Montenvers au départ de Chamonix. Les débutants aimeront découvrir cet univers étonnant où l'eau et la glace se mêlent, au pied de hauts sommets du massif du Mont-Blanc.

Lire la suite : Initiation Mer de Glace  

Ascension de l'Aiguille du Tour

Ascension de l'Aiguille du Tour

Dominant le village du Tour, tout au fond de la vallée de Chamonix, l'aiguille du Tour est un beau belvédère atteint par une ascension variée

Lire la suite : Ascension de l'Aiguille du Tour  

Ascension de la Dent du Géant

Ascension de la Dent du Géant

Invisible depuis Chamonix, la Dent du Géant apparait pleinement depuis l'aiguille du Midi, ou depuis la pointe Helbronner. Elle fascine les touristes, mais aussi les alpinistes !

Lire la suite : Ascension de la Dent du Géant  

Arête des Cosmiques et Lachenal

Arête des Cosmiques et Lachenal

Dans un cadre unique ces deux ascensions conjuguent la technique et l'altitude. Arête des Cosmiques et Traversée des pointes Lachenal sont facilement accessibles depuis le téléphérique de l'aiguille du Midi à Chamonix.

Lire la suite : Arête des Cosmiques et Lachenal  

Ascension des Dômes de Miage

Ascension des Dômes de Miage

Au départ du Val Montjoie, au sud-est du massif du Mont-Blanc le bassin de Tré-la-Tête est un secteur préservé et sauvage.

Lire la suite : Ascension des Dômes de Miage  

Ascension du Mont-Blanc

Ascension du Mont-Blanc

Le Mont-Blanc, point culminant de l'Europe occidentale est un sommet très convoité pendant l'été. Cette ascension n'en est pas pour autant facile.

Lire la suite : Ascension du Mont-Blanc  

Contact

04 58 00 17 11 | +33 458 00 17 11
email

Qui sommes-nous?

Alta-Via - 5 rue du Mont Joly - 74170 Saint-Gervais
APE 9499Z - SIRET 50314751400015 TVA Intracommunautaire FR43503147514
Association immatriculée au registre des opérateurs de voyages et de séjours ATOUT FRANCE IM074140013
RCP MAIF Avenue Salvador Allende 79000 Niort - Garantie financière Groupama 93199 Noisy-Le-Grand Cedex
IBAN : FR76 1022 8028 9516 1311 0020 066 | BIC : LAYDFR2W
infos légales | Conditions particulières de vente | Conditions générales de vente